Thérapies brèves et Coaching
HYPNOSE - SOPHROLOGIE -PNL - EFT
06 75 10 04 02

TELECONSULTATION

Thérapies brèves et Coaching
HYPNOSE - SOPHROLOGIE -PNL - EFT

Bien-être

Vous dormez mal depuis toujours, quelques années, quelques mois, ou bien depuis le début de cette période si particulière ?

Les exercices de la Sophrologie pourront vous aider à préparer un meilleur sommeil et à vous endormir plus facilement en début de nuit et en cas de réveils nocturnes.

Un bon début est peut-être de commencer par vous poser la question : Depuis quand j’ai du mal à dormir ? Quels sont vos souvenirs de l’époque où vous avez commencé à avoir un sommeil perturbé. Que s’est-il passé ?

Et plus particulièrement puisque nous vivons encore dans un monde confiné jusqu’au 11 mai 2020, avez-vous changé vos « habitudes du sommeil » depuis le début du confinement ?

 

Quoi faire ? Comment faire ?

1) Sortir au moins un quart d’heure dehors, même s’il fait mauvais

Pour préparer un bon sommeil, il faudra commencer dans la journée. Nous sommes des êtes diurnes, vivant dans la journée. Comment préparez-vous votre sommeil, comment vivez-vous pendant la journée ?

Ainsi, on dit que le bon sommeil commence avec un lever relativement tôt dans la journée et en ayant une activité normale durant la journée.

Sortez-vous au moins un quart d’heure par jours dehors, dans la lumière, même si le ciel est couvert, vous aurez suffisamment de lumière si vous restez au moins un quart d’heure dehors. La lumière est importante pour le corps pour qu’il puisse sécréter de la mélatonine pendant la nuit, hormone qui favorise le sommeil.

 

2) Prenez-vous suffisamment de pauses en journée ?

En règle générale, la pause en journée permet de mieux dormir la nuit. Cela semble bizarre :  se reposer, se relaxer dans la journée semble antonyme avec le sommeil la nuit, mais rassurez-vous c’est vrai. Ce n’est pas parce que vous faites une pause ou une sieste de 15 minutes que vous allez mal dormir. C’est le contraire.

Nos vies sont tellement pleines avec des activités, nous sommes pressés, nous sommes stressés et pressées par le temps, par les collègues, par les N+1, par… nous-mêmes.

Nos moyens de communication modernes ne font qu’augmenter cette impression de devoir faire encore plus de choses et encore plus vite….

 

Il est prouvé que dans la journée nous avons cycles, comme dans la nuit. Ces cycles se composent de deux temps : un temps de 100 minutes et un temps de 20 minutes. Pendant les 80 minutes nous sommes occupés, concentrés, actifs et pendant les 20 minutes suivantes, nous devrions nous reposer, en tout cas, prendre une pause.

Ce n’est pas facile, en temps normaux, ni en temps confiné, mais c’est important de s’arrêter, faire autre chose. De toute façon, vous allez vous en rendre compte car au bout de 100 minutes vous commencez à avoir des moments d’inattention, de légers passages où vous avez sommeil, ou vous bâillez, …

Sortir à ces moments, prendre l’air, prendre un thé ou une tisane ou juste un verre d’eau est parfait ! Faire comme les fumeurs, mais … SANS FUMER !!

Vous pouvez aussi prendre ce moment pour faire quelques étirements ou pour souffler, respirer ou pour méditer avec une application de votre choix ou la méthode que vous avez apprise vous-même.

La Sophrologie propose de petits exercices comme la sieste flash qui sont utiles et efficaces.

 

3) Le "Rituel" du soir avant le coucher

Observez comment vous faites la demie heure environ avant de vous coucher Ritualisez cette demie heure. Faites-en une habitude, car cela aide en général à l’endormissement. Si vous n’en avez pas, instaurez un rituel.

Veillez aussi à fermer l’ordinateur, la tablette, le téléphone une demie heure avant, donc dès que vous commencez votre rituel.  La lumière bleue de nos appareils modernes stimule l’activité des yeux et du cerveau et empêche le bon endormissement. Et le mieux est de vous coucher toujours à la même heure.

Pendant cette période de nombreuses personnes ont modifié leur rythme de sommeil et de vie et cela peut causer des difficultés à l’endormissement et des réveils nocturnes qui durent…

 

4) D’autres conseils

Prenez un petit carnet et avant de vous coucher, notez à la main avec un stylo les bonnes choses agréables de la journée. Cela va vous permettre de vous endormir sur des pensées positives.

Si vous deviez vous réveiller en plein nuit et vous ne vous endormez pas pendant au moins une demie heure, levez-vous de nouveau et noter sur un papier toutes les pensées qui vous passer par la tête. Cela aide à vider la tête de ces pensées qui sont tout le temps les mêmes. Une fois notées toutes les pensées, en général en vous couchant vous vous endormirez à nouveau très rapidement.

  • Faites un exercice de sophrologie pour « chasser les tensions négatives ». Mettez-vous debout avec un petit écart entre les deux pieds et prenez un petit moment pour vous sentir ancré dans la position debout. Pensez quelques instants à tout ce qui vous tracasse, ennuie, fait peur. Revenez à votre corps et essayez de sentir toutes les tensions corporelles que vous ressentez.
    Ensuite vous inspirez profondément par le nez, vous garder l’air dans votre ventre et dans votre poitrine, vous contractez ensuite tous les muscles qui peuvent être contractés, vous faites une tension douce ou une tension plus forte de tous les muscles de votre corps… le temps que vous pouvez/voulez, vous gardez l’air dans votre poitrine et ensuite vous soufflez bruyamment l’air de vos poumons. Vous visualisez que vous laissez partir toutes les tensions corporelles, mentales et émotionnelles.

Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.